á
á Accueil Le rugby ? Qualifications Calendrier & R´sultats Les Equipes Les Stades Infos Pratiques/Billeterie Liens á

á

BIS REPETITA !! (Saturday 13 October 2007)

La France n'a pas pris sa revanche sur le Mondial australien de 2003 en s'inclinant en demi-finale de cette sixi´me Coupe du Monde face ´ l'Angleterre au Stade de France (9-14). Le Quinze de la Rose d´fendra sa couronne face au vainqueur d'Afrique du Sud-Argentine. Les Coupes du Monde se suivent et se ressemblent pour les Fran´ais

Dans les coulisses du Stade de France

- La France retrouvait l'enceinte dionysienne du Stade de France apr´s le camouflet, la d´ception du match d'ouverture face ´ l'Argentine. Depuis les Bleus s'´taient parfaitement repris, et notamment la semaine derni´re face ´ la Nouvelle-Z´lande.



- La France retrouvait surtout son vieux rival anglais pour le remake de la demi-finale de 2003 o´ la botte de Jonny Wilkinson avait domin´ celle de Fr´d´ric Michalak. Cette fois, l'ouvreur de Newcastle se retrouvait en face de la nouvelle p´pite du rugby fran´ais, Lionel Beauxis du Stade Fran´ais.



- Les deux ´quipes s'affrontaient pour la 90e fois de l'histoire. L'avantage ´tait ´ l'actif des repr´sentants de sa Majest´ avec 47 victoires contre 35 pour les Tricolores et 7 matchs nuls. Les troupes de Bernard Laporte avaient n´anmoins gagn´ cinq des six derniers affrontements. Mais lors du Tournoi des VI Nations 2007, les Fran´ais, largement favoris, ´taient tomb´s en terre anglaise (26-18).



- Le Quinze du Coq affrontait pour la 4e fois le Quinze de la Rose en Coupe du Monde, et ´ ce petit jeu, les Anglais ´taient dominateurs avec deux succ´s contre 1. En 1991, au Parc des Princes, en quarts de finale, l'Angleterre de Will Carling avait ´limin´ le finaliste en titre sur sa pelouse (19-10), avant de s'imposer douze ans plus tard en Australie. Les Bleus avaient remport´ le match pour la troisi´me place en 1995 en Afrique du Sud (19-9).



- Parmi les 44 s´lectionn´s de cette demi-finale, ils ´taient 20 ´ avoir ´t´ retenus lors de la fameuse demi-finale de la Coupe du Monde 2003. Ils ´taient 11 chez la bande de Bernard Laporte (Traille, Jauzion, Betsen, Thion, Pelous, Ibanez, Milloud, Harinordoquy, Michalak, Dominici et Poitrenaud) contre 9 pour les Anglais (Robinson, Catt, Lewsey, Wilkinson, Moody, Corry, Kay, Vickery et Dallaglio).



- Deux joueurs ´taient particuli´rement ´ l'honneur lors de cette demi-finale. Robinson, du c´t´ des Anglais, et Jauzion, pour les Fran´ais, passaient le cap de la 50e s´lection.



- Comme Bernard Laporte, l´entra´neur anglais a d´cid´ de ne faire aucune modification dans son ´quipe victorieuse de l´Australie (10-12) la semaine pass´e ´ Marseille. Apr´s un d´but de tournoi largement perturb´ par les blessures, le staff anglais semble avoir trouv´ la bonne formule. Pour la

premi´re fois en 28 tests et pr´s de deux saisons, les champions du monde en titre aligneront deux fois de suite le m´me XV de d´part. Les grands perdants de cette composition sont donc Andy Farrell et ´ un degr´ moindre Olly Barkley. Les deux hommes avaient en effet renonc´ au match de samedi pour cause de blessure. Ils sont aujourd´hui sur pieds, mais ne font n´anmoins pas leur retour dans le squad.



- Les 22 h´ros de Cardiff, tombeurs de la Nouvelle-Z´lande, ont donc ´t´ reconduits pour la demi-finale face ´ l´Angleterre. R´my Martin, S´bastien Bruno, Aur´lien Rougerie, David Skrela, Pierre Mignoni, Nicolas Mas, Lionel Nallet et Yannick Nyanga seront ´ nouveau les huit Fran´ais ´ s´asseoir dans les tribunes de Saint-Denis. Comme la semaine derni´re au Millennium Stadium.



-Le rugby et l´´quipe de France n´´chappaient pas ´ la r´cup´ration politique. La tribune pr´sidentielle ´tait ainsi copieusement garnie avec, en plus du pr´sident de la R´publique, Nicolas Sarkozy, et son Premier Ministre, Fran´ois Fillon, les pr´sences de Bernard Kouchner, Roselyne Bachelot, Rachida Dati, Xavier Bertrand, Bertrand Delano´, Jack Lang ou encore S´gol´ne Royal. Plusieurs sportifs dont Am´lie Mauresmo, David Douillet, Sylvain

Marconnet, Mahyar Monshipour et Brian Joubert ´taient ´galement pr´sents. Mais aussi Jean-Paul Belmondo, Jean-Michel Aulas.

Les faits du match

2eme minute (0-5)

Traille se fait surprendre devant sa ligne d'en-but. Lewsey profite d'un rebond favorable sur un coup de pied dans le petit c´t´ de Gomarsall pour venir aplatir dans l'en-but malgr´ le plaquage de l'arri´re fran´ais. Wilkinson ne transforme pas.



7eme minute (3-5)

P´nalit´ de Lionel Beauxis qui remet les Tricolores dans le match, apr´s un plongeon du troisi´me ligne anglais, Easter.



17eme minute (6-5)

La France passe devant pour la premi´re fois dans la rencontre gr´ce ´ une p´nalit´ de 45 m´tres de Beauxis suite ´ une faute de Sheridan en m´l´e.



44eme minute (9-5)

Les Coqs sont de nouveau dominateurs. belle phase de jeu au large des Bleus avec Beauxis qui trouve l'intervalle. Il est plaqu´ par Wilkinson qui commet une faute. C'est une p´nalit´ pour les Bleus. Beauxis continue son sans-faute.



47eme minute (9-8)

Suite ´ un ballon perdu par Jauzion, les Tricolores se mettent ´ la faute en d´fense. P´nalit´ magnifique de l'incontournable Wilkinson ! Il ´tait en coin, au ras de la ligne de touche ´ 40 m´tres. Du grand art !



60eme minute (9-8)

Wilkinson tente le drop du pied droit des 18 m´tres. Le poteau sauve les Fran´ais.



34eme minute (9-11)

Les Anglais pressent. Szarzewski est sanctionn´ pour un plaquage trop haut. P´nalit´ pour l'Angleterre. Wilkinson redonne l'avantage aux siens.



77eme minute (9-14)

Drop de Jonny Wilkinson , au niveau de la ligne des 10 m´tres Wilkinson trouve tranquillement le chemin des poteaux. La France est maintenant ´ un essai des Anglais



Jeu, joueurs et arbitre

Quel combat ! Les deux ´quipes se sont v´ritablement tir´s la bourre pendant 80 minutes, aucune des deux ne voulant l´cher. L'Angleterre a profit´ de l'erreur d'appr´ciation de Traille apr´s seulement deux minutes de jeu pour inscrire le seul essai de la rencontre. Les Bleus sont parfaitement revenus dans la rencontre gr´ce ´ la botte de Beauxis, qui a domin´ pendant une heure Wilkinson. Le tournant de la rencontre intervient ´ 20 minutes de la fin quand la France m´ne encore d'un point et Clerc est stopp´ sur une cuill´re d'anthologie ´ quelques m´tres de la ligne. Ensuite, Wilkinson, comme ´ ses plus belles heures, a fait la diff´rence.



LES FRANCAIS

KO apr´s seulement trois minutes face ´ la Nouvelle-Z´lande, BETSEN ´tait de retour avec ses plaquages d´vastateurs. Toujours aussi incisif, le Biarrot a ´t´ particuli´rement pr´cieux avec son habituel grinta et ses ballons chip´s. Il a incontestablement ´t´ le meilleur fran´ais sur la pelouse. Etincelant face aux partenaires de Dan Carter, l'invit´ de la derni´re heure DUSAUTOIR a une nouvelle fois parler la poudre. Apr´s avoir ´coeur´ Collins, il a cette fois-ci cisaill´ Lewsey juste avant le repos. Le Toulousain avait en plus des cannes pour perforer la d´fense anglaise. Oppos´ ´ Wilkinson et son pied en or massif, BEAUXIS n'a pas ´ rougir. Loin s'en faut, puisque il a remport´ le duel de buteurs pendant une heure. Il a largement r´pondu aux attentes de Bernard Laporte. Son jeu au pied a fait merveille aussi bien sur les p´nalit´s que sur les ouvertures. Le joueur du Stade Fran´ais est d´j´ pr´cieux et s'est install´ pour de nombreuses ann´es en ´quipe de France. Son entente avec ELISSADE est d´j´ tr´s bonne. Le demi de m´l´e toulousain a parfaitement orchestr´ ses ouailles, mais la profondeur a manqu´. Pour sa cinquanti´me rugissante, JAUZION a fait le m´tier. Sans plus. Positionn´ pour la seconde fois de sa carri´re ´ l'arri´re sous le maillot national, TRAILLE a ´t´ le h´ros malheureux du d´but de rencontre. La faute ´ un rebond capricieux. Il s'est parfaitement repris par la suite. Pas toujours reconnu ´ sa juste valeur, notamment pour son boulot d´fensif, le Catalan MARTY a ´t´ tr´s pr´cieux. Les ailiers toulousains HEYMANS et CLERC n'ont pas eu beaucoup de ballons. Le second a manqu´ d'un cheveu l'essai sans doute de la victoire, alors que le premier a ´t´ important avec son pied gauche. Son rempla´ement a ´t´ surprenant. Les Fran´ais ont perdu alors qu'ils ont fait un bon match, mais ´ ce stade de la comp´tition, ce n'est pas suffisant face ´ une ´quipe d'Angleterre retrouv´e.



LES ANGLAIS

La France craignait par dessus tout le pack d'avant anglais. La premi´re ligne SHERIDAN - REGAN - VICKERY, impressionnante face aux Wallabies, a une nouvelle fois ´talage de toute sa puissance, m´me si le premier nomm´ a souvent ´t´ dans le dur face ´ DE VILLIERS. KAY est toujours aussi impressionnant en touche. C'est le v´ritable point d'ancrage de son ´quipe dans ce domaine. WILKINSON est immortel. L'ouvreur de Newcastle, apr´s des d´buts poussifs avec une p´nalit´ et un drop manqu´s, a longtemps cru que la malchance ´tait pr´sente avec notamment ce drop sur le poteau. Mais les grands joueurs ne meurent jamais, c'est lui qui envoie son pays en finale pour conserver sa couronne. GOMARSALL n'a pas toujours ´t´ ´ son avantage, mais il a pos´ de nombreux probl´mes ´ son homologue, surtout sur les sorties. L'inoxydable CATT est toujours l´. A 36 printemps, le centre des London Irish est pr´cieux pour soulager son ouvreur. SACKEY a ´t´ d´cevant sur son aile droite alors que LEWSEY a b´n´fici´ de l'aum´ne de Traille pour ouvrir la marque. Il a ´t´ tr´s impressionnant avant sa sortie sur blessure. Que dire de ROBINSON ? Tous les superlatifs ont d´j´ et´ employ´s pour l'ancien treiziste, qui a mis le feu sur ses rares ballons. C'est lui qui obtient la p´nalit´ d´cisive ´ huit minutes de la fin sur un plaquage trop haut de SZARZEWSKI. Celui qui terminera sa carri´re de rugbyman apr´s ce Mondial aura l'honneur de jouer une deuxi´me finale de Coupe du Monde cons´cutive. L'apoth´ose pour ce joueur tr´s talentueux. L'Angleterre n'est plus qu'´ 80 minutes d'un doubl´, jamais encore r´alis´. Qui aurait pu penser ´a il y a deux semaines ? Certainement pas les Fran´ais !



L´arbitre du match : M. Kaplan

Cet arbitre sud-africain a parfaitement contr´l´ les d´bats. Parfait.





Publicit´

Publicit´

Nouveau maillot r´plica
All Blacks
Junior ou adulte, vous l'attendiez, il est arriv´. Col Mao et logos brod´s sur la poitrine pour le style. D´coupe en mesh et respirante 210g/m2 pour l'endurance et le confort.

Le Polo
Confort optimal en nid d'abeille
et Climacool
Le T-shirt Haka
Ka mate! Ka ora!
Adoptez le style maori
Le Minikit enfant
La foug´re se porte aussi de
3 mois ´ 5 ans
´ Stade de France ´ Macary, Zublena et Regembal, Costantini - Architectes, ADAGP Paris 2007
Aragornis Productions, ´ tous droits r´serv´s. | Le rugby ? | Qualifications | Calendrier & R´sultats | Les ´quipes | Les stades | Infos Pratiques/Billeterie | Liens

á