Accueil Le rugby ? Qualifications Calendrier & Rīsultats Les Equipes Les Stades Infos Pratiques/Billeterie Liens  

 

Les Boks retrouveront les Anglais (Sunday 14 October 2007)

Pas de surprise dans la seconde demi-finale avec la victoire logique de l'Afrique du Sud, plus rīaliste, au dītriment de l'Argentine (37-13). Les champions du Monde en 1995, auteurs de quatre essais contre un seul pour les Pumas, retrouveront en finale les Anglais qu'ils avaient ītrillī lors du premier tour (36-0). L'une de ces deux īquipes rejoindra l'Australie avec deux victoires en Coupe du Monde.

Dans cette sixiīme Coupe du Monde, particuliīrement propice aux surprises, aprīs les exploits des Bleus face ī la Nouvelle-Zīlande et surtout du Quinze de la Rose, retrouvīe aprīs deux saisons de galīre, aux dīpens des Wallabies puis de la bande ī Rafael Ibanez, la seonde demi-finale entre les Springboks, vainqueurs du trophīe Webb Ellis en 1995, et les Pumas, prīsents pour la premiīre fois de leur histoire dans le dernier carrī, semblait a priori assez dīsīquilibrīe. Pas forcīment attendue ī ce stade de la compītition, l'Argentine se trouvait en effet face ī un formidable dīfi contre une formation qu'elle n'avait jamais battu en onze confrontations. Les deux īquipes se retrouvaient nīanmoins pour la premiīre fois dans la Mecque des īpreuves de l'ovalie, un autre environnement, un autre contexte, et les Sud-Amīricains avaient la ferme intention de poursuivre avec les sensations. L'Argentine n'avait rien changī dans sa composition d'īquipe, mais elle savourait surtout le fait de retrouver son statut d'outsider, son rīle prīfīrī, aprīs celui de favori contre les Ecossais, pour cette rencontre arbitrīe par Steve Walsh (Nouvelle-Zīlande).

L'Afrique du Sud plus rīaliste

Nullement impressionnīe par l'adversaire et l'enjeu, l'Argentine dībutait parfaitement la rencontre, avec ī la surprise du jeu ī la main. Les Pumas, sous la houlette d'Agulla particuliīrement saignant, mettaient sous pression les Boks, mais sur une offensive des Ciel et Blanc, la rīvīlation du tournoi cītī sud-africain, le demi de mīlīe Du Preez, chipait une transmission de Contepomi et ne manquait pas l'offrande pour inscire le premier essai de la

rencontre (7-0, 9e). La rīplique des hommes de Loffreda ne se faisait pas attendre, mais Hernandez, pourtant bien placī, ratait le drop. Ce n'ītait que partie remise pour les Pumas grīce au second rīalisateur de ce Mondial, Felipe Contepomi, qui rīduisait le score sur pīnalitī (7-3, 15e). Sur l'engagement les Sud-Africains hīritaient d'une pīnalitī pour une faute argentine sur un ruck, le futur Catalan Percy Montgomery, le meilleur buteur de cette joute franīaise, redonnait 7 points d'avance aux siens (10-3, 17e). L'Argentine continuait ī produire du jeu face ī une formation, qui rīpliquait la plupart du temps par de longues ogives. "El Mago", alias Hernandez, sortait le grand jeu de son chapeau, et les Argentins ītaient rīcompensīs par une nouvelle pīnalitī pour un ballon gardī au sol par Steyn (10-6, 30e). Mais les Gauchos laissaient de nombreuses cartouches (notamment sur les touches) en route lors des offensives et l'une des munitions ītait fatale. Ils perdaient le ballon sur un ruck. Les Boks jouaient au large, et Habana tapait une chandelle pour lui-mīme, le rebond lui ītait favorable et il pouvait plonger pour l'essai du break (17-6, 34e). L'ailier sud-africain, auteur de son septiīme essai, en profitait pour rejoindre en tīte du classement des marqueurs dans ce domaine l'Australien Mitchell, ī une seule unitī de Lomu. Plus rīalistes, les partenaires de Schalk Burger inscrivaient un troisiīme essai juste avant le repos par Roussow aprīs un en-avant d'Hernandez (24-7, 39e). Les Pumas avaient payī lourdement leurs erreurs.

L'Argentine joue son va-tout

Dos au mur, l'Argentine tentait d'emballer la rencontre lors du second acte. Les Pumas n'avaient plus rien ī perdre et lanīaient leurs derniīres forces dans la bataille. Sur une nouvelle touche des Boks, les Argentins ītaient aux aguets et jouaient au large. Manuel Comtepomi trouvait l'intervalle et aplatissait dans l'en but alors que le cuir semblait rebondir. M. Walsh demandait la vidīo puis accordait l'essai avant que son frīre Felipe ne transforme

et relance la rencontre (24-11, 47e). L'Argentine se montrait valeureuse, mais la fatigue commenīait ī se faire sentir. D'autant plus que l'īquipe ītait peu modifiīe depuis le dībut du tournoi. Contepomi puis Steyn de loin manquaient des pīnalitīs. Les Pumas tombaient finalement la tīte haute, aprīs deux nouvelles ogives de Montgomery (30-13, 73e), auteur d'un 100% durant ce match. Une trīs bonne pioche pour l'USAP, le futur club de l'arriīre sud-africain. La fin de match ītait un vīritable calvaire pour les hommes de Loffreda qui concīdaient un dernier essai par ... l'inīvitable Habana, qui interceptait une passe d'Hernandez (37-13, 77e). Il rejoint donc Lomu et aura encore une rencontre pour rentrer dīfinitivement dans l'histoire. Le score ītait sīvīre pour les Argentins, mais l'īcart entre les deux formations ītait encore trop importante. L'Afrique du Sud retrouvera donc les Anglais pour le remake de la dīmonstration du premier tour. Mais depuis, les Anglais sont redevenus de sīrieux compītiteurs alors que l'Argentine retrouvera de son cītī la France pour la petite finale.



Publicitī

Publicitī

Nouveau maillot rīplica
All Blacks
Junior ou adulte, vous l'attendiez, il est arrivī. Col Mao et logos brodīs sur la poitrine pour le style. Dīcoupe en mesh et respirante 210g/m2 pour l'endurance et le confort.

Le Polo
Confort optimal en nid d'abeille
et Climacool
Le T-shirt Haka
Ka mate! Ka ora!
Adoptez le style maori
Le Minikit enfant
La fougīre se porte aussi de
3 mois ī 5 ans
ī Stade de France ī Macary, Zublena et Regembal, Costantini - Architectes, ADAGP Paris 2007
Aragornis Productions, ī tous droits rīservīs. | Le rugby ? | Qualifications | Calendrier & Rīsultats | Les īquipes | Les stades | Infos Pratiques/Billeterie | Liens