á
á Accueil Le rugby ? Qualifications Calendrier & R´sultats Les Equipes Les Stades Infos Pratiques/Billeterie Liens á

á

L'Afrique du Sud au paradis ! (Saturday 20 October 2007)

Douze ans apr´s son sacre ´ la maison, l'Afrique du Sud a remport´ pour la seconde fois de son histoire la Coupe du Monde de rugby aux d´pens de valeureux anglais au terme d'une finale cadenass´e avec beaucoup (trop ?) de jeu au pied (15-6). Comme en 1995, cette finale n'a donn´ lieu ´ aucun essai. Les Boks rejoignent ainsi l'Australie avec deux victoires dans la Mecque des ´preuves de l'ovalie.

Apr´s un marathon de six semaines, la Coupe du monde s'ach´vait ce samedi, au Stade de France, sur une finale o´ la pr´sence de l'Angleterre, tenante du titre, rel´vait du plus improbable des d´nouements. A la d´rive depuis plusieurs mois, le Quinze de la Rose a sorti l egrand jeu afce aux Wallabies puis face aux Fran´ais. En mesure de r´ussir un doubl´ in´dit, la bande de Jonny Wilkinson, revenue de nulle part, repr´sentait une menace certaine pour une ´quipe d'Afrique du Sud en pleine confiance. Un gros mois apr´s l'humiliation (36-0) inflig´e aux Anglais par les Boks en phase de poule, cette finale laissait pr´sager d'un sc´nario autrement plus serr´.

Et ce fut le cas avec d´s le d´but de la rencontre un gros match entre les deux packs. Les gros ´taient en effet largement sollicit´s et on ´tait bien loin de la petite finale riche en exploits des trois-quarts. Et comme les deux formations n´´taient pas d´cid´es ´ craquer, il fallait attendre quelques fautes sur les regroupements pour voir le tableau d´affichage bouger. Percy Montgomery ´tait le premier ´ exp´dier le ballon entre les perches, suite ´ une faute au sol de Tait (0-3, 7e), avant que la r´plique anglaise ne sonne par Wilkinson, profitant d´un ballon gard´ au sol par Habana (3-3, 12e). Montgomery r´pond du tac au tac sur une faute peu ´vidente de Lewis Moody sur Butch James (3-6, 16e). Plein d'illusions, on avait imagin´ ce choc pouvoir s'emballer d'entr´e, mais ´Jonny g´chette´ rappelle les priorit´s de cette Coupe du monde sur une premi´re tentative de drop, rat´e (17e). A laquelle r´pond la p´nalit´ longue distance mais ´galement non cadr´e de Fran´ois Steyn (22e). Le souffl´ est vite retomb´ et la politique du jeu au pied et des chandelles ´ r´p´tition prend le pouvoir. Montgomery, avant la pause, scorait ´ nouveau, apr´s une ´norme s´quence des Sudafs ´ quelques m´tres de la ligne adverse (3-9, 40e).

A peine deux minutes de jeu ap´s le repos, et Cueto, en aplatissant en bout de ligne, pensait redonner l´espoir ´ la patrie. Cependant, M.Rolland, aid´ par la vid´o, ne validait pas l´essai, l´ailier anglais semblant avoir le pied en touche. Petite consolation cependant, puisque Wilkinson, sur p´nalit´, ramenait les siens ´ trois points (6-9, 43e). Le combat se poursuivait de plus belle, l´´cart sur le plan du jeu, ´tant de plus en serr´, malgr´ une nouvelle r´ussite de Montgomery, permettant ´ l´Afrique du Sud de reprendre un peu d´air (50e et 12-6). Au niveau de toutes lignes, on ne se faisait vraiment aucun cadeau, avec un engagement physique f´roce, toutes les balles, en touche, dans les m´l´es, sur les rucks, ´tant ´prement disput´es. Les affaires des tenants du titre se d´t´riorent m´me un peu plus quand sur une relance anodine, un ´cran illicite permet ´ Steyn de trouver la cible ´ pr´s de cinquante m´tres des barres (6-15, 62e). La possession de balle a beau ´tre anglaise dans cette seconde p´riode, l'incroyable abattage de la d´fense sud-africaine a raison des timides initiatives des hommes d'Ashton qui s'en remettent ´ leur strat´ge et buteur. Les hommes de Jake White ont ´ partir de ce moment trouv´ un deuxi´me souffle, d´fendant ´ nouveau comme des lions et ne c´dant plus de terrain gr´ce ´ de judicieux coups de pied tactiques. Wilkinson a , lui, ´chou´ dans sa tentative de drop du droit (71e). Ses co´quipiers se sont alors enferr´s dans la nasse adverse. Les Sud-Africains n'ont plus eu qu'´ assurer leurs derniers encha´nements, ce qu'ils ont fait avec une parfaite ma´trise. Ils ont ensuite explos´ de bonheur d´s le coup de sifflet final de Monsieur Rolland. Os Du Randt rentre dans la l´gende en remportant ´ titre personne son deuxi´me troph´e plan´taire. Avec 105 points inscrits (dont 12 lors de la finale face ´ l'Angleterre), Percy Montgomery est devenu le meilleur r´alisateur de la Coupe du monde 2007. Son co´quipier sud-africain, Bryan Habana, a marqu´ huit essais, ce qui en fait le rugbyman le plus prolifique de la comp´tition fran´aise dans cet exercice. Le tout nouveau champion du monde ´gale ainsi le record d´tenu dans un Mondial, celui de Jonah Lomu, performance r´alis´e en 1999. La Coupe du Monde reprend son envol pour 4 ans vers l'H´misph´re Sud, mais une chose est s´re : le rugby sort grande gagnant de cette comp´tition. Rendez-vous dans 4 ans en Nouvelle-Z´lande au long pays du nuage blanc !!

Publicit´

Publicit´

Nouveau maillot r´plica
All Blacks
Junior ou adulte, vous l'attendiez, il est arriv´. Col Mao et logos brod´s sur la poitrine pour le style. D´coupe en mesh et respirante 210g/m2 pour l'endurance et le confort.

Le Polo
Confort optimal en nid d'abeille
et Climacool
Le T-shirt Haka
Ka mate! Ka ora!
Adoptez le style maori
Le Minikit enfant
La foug´re se porte aussi de
3 mois ´ 5 ans
´ Stade de France ´ Macary, Zublena et Regembal, Costantini - Architectes, ADAGP Paris 2007
Aragornis Productions, ´ tous droits r´serv´s. | Le rugby ? | Qualifications | Calendrier & R´sultats | Les ´quipes | Les stades | Infos Pratiques/Billeterie | Liens

á